OUI, A LA
CREATIVITE
 NON, AUX BREVETS SUR LES LOGICIELS

 


 

Il y a plusieurs brevets sur les hyperliens

Plusieurs sociétés ont déposé des brevets sur des techniques de liens.

British Telecom dispose d'un brevet sur les hyperliens. Il est intitulé "Information handling system and terminal apparatus thereof."

Le brevet "Bookmark Alias" d'IBM couvre une méthode d'utilisation de "bookmarks" dans un browser. Ce brevet concerne une méthode grâce à laquelle le browser enregistre une URL en utilisant un alias. L'utilisateur peut ensuite atteindre cette URL en utilisant l'alias au lieu de l'URL originale.

Lockheed Martin possède un brevet intitulé "Chronological identification of hyper text links during back tracking".

Le brevet 5924104 d'IBM concerne une méthode d'affichage d'hyperliens, par exemple, par un browser. Les liens "internes" seraient présentés d'une certaine manière, tandis que les liens vers d'autres documents seraient présentés autrement selon une règle préalablement définie.

Pour une entreprise américaine qui développe du software, il est devenu impossible de savoir si elle respecte tous les brevets qui ont été déposés parfois abusivement sur les technologies qu'elle utilise quotidiennement ... à moins d'engager plus de juristes que d'informaticiens.

Sources :
Patents on Hyperlinking (CPT)

OUI, à la créativité
NON, aux brevets logiciels
  • Page d'accueil
  • Pourquoi NON ?
  • Que faire ?
  • Contact
  • La Directive Européenne
    Exemples
    Opinions politiques
    Partis francophones
  • CDH
  • ECOLO
  • MR
  • PS
  • Opinions politiques
    Partis flamands
  • Agalev
  • CD&V
  • SP.A
  • VLD
  • Copyright 2003 Jean-Luc Halleux. Tous droits réservés.